Un espace d’histoires et d’expositions

Le site du Moulin de Carra est composé de différents espaces pédagogiques et administratifs. La partie où se trouve la meule et le mécanisme de la roue est l’espace culturel ou « musée » du Moulin. C’est un espace d’accueil et de renseignement du public, une salle d’expositions temporaires et un lieu d’évocation de l’histoire du site.

Le moulin est le principal outil de production pendant plus d’un millénaire. Pour notre société, le moulin, qui apparaît comme une synthèse face aux contraintes sociales, énergétiques et environnementales, peut favoriser les prises de conscience liées au développement durable : appréhension de la nature, savoirs manuels, circuits courts, énergies renouvelables, low tech, préservation des patrimoines…

 

Le Moulin de Carra est attesté pour la première fois en 1637. Il compte, au milieu du XIXe siècle, parmi les 15 moulins du Foron et les 200 du bassin genevois.

Depuis l’Antiquité, les moulins constituent la première forme de machines capables d’assurer des tâches pénibles et répétitives. Puis, du Moyen-Âge à la Révolution industrielle, les moulins jouent un rôle économique et social essentiel. Ils assurent mécaniquement la fabrication des produits de base : moudre le grain, extraire l’huile, écraser les fruits, tanner les peaux, fouler les draps, casser les fibres du chanvre, battre le fer, scier le bois, hacher la pâte à papier…

 

Vers 1840, Ville-la-Grand compte 4 moulins à Crêt, Carra, les Creux et Cornières. Celui de Carra est équipé de 3 roues en bois, actionnées par un bief (canal alimenté par le Foron), pour moudre des céréales et extraire l’huile de noix. A la fin du XIXe siècle, une seule roue métallique de grand diamètre remplace les anciennes roues, puis le moulin abandonne la mouture de céréales pour devenir une huilerie à part entière. Elle est exploitée de façon saisonnière jusque dans les années 1940. Le bâtiment subit les ravages du temps et de plusieurs incendies, et reste à l’abandon jusqu’à son rachat par la commune.

A l’initiative de la commune, la réhabilitation du Moulin de Carra est engagée en 2010-2011. Les travaux débutent en 2012 dans le respect de l’esprit initial du bâtiment, avec des matériaux locaux et de qualité.

La commune confie les travaux à des entreprises locales et à des artisans qualifiés. Des apprentis tailleurs de pierre déploient pendant plusieurs mois leur savoir-faire en matière de valorisation du patrimoine et des matériaux écologiques sont utilisés : pierre, bois, chanvre.

La toiture est refaite dans le respect des pratiques locales. Le bâtiment est isolé par l’intérieur ainsi que par le toit avec du chanvre. Il est équipé d’une pompe à chaleur et de panneaux photovoltaïques. La réalisation de la roue et la reconstruction du mécanisme de la meule sont confiés à un spécialiste de la restauration des moulins.

Le bâtiment et son parc ont constituent depuis un lieu de vie au service des habitants.

Le Moulin de Carra bénéficie d’outils pédagogiques qui peuvent être mis à disposition du public, des professionnels et acteurs éducatifs du territoire. Livres, revues, albums et encyclopédies sont consultables gratuitement sur place aux heures d’ouverture ou sur rendez-vous. Les expositions peuvent quant à elle être prêtées ou louées, selon la grille tarifaire.

Le bénévolat est au cœur du développement du Moulin de Carra. Ce lieu bénéficie d’un pilotage communal, d’un fonctionnement co-construit et d’une gestion participative. Le fonctionnement du Moulin de Carra, piloté et assuré par la commune de Ville-la-Grand, repose en grande partie sur le soutien des bénévoles qui participent pleinement à la réussite des activités participatives, culturelles et éducatives.

 

Les bénévoles du musée sont présents lors des créneaux d’ouverture au public : le mercredi de 14h00 à 18h00 et le samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
Les bénévoles se répartissent les jours de présence en fonction des disponibilités de chacun. Ils sont aussi sollicités lors du montage et démontage des expositions. C’est l’occasion de rencontrer le concepteur et de s’approprier l’exposition pour mieux en parler.

 

Les bénévoles sont associés à la vie du Moulin de Carra dans son ensemble : collaboration technique, administrative, créative… et moments conviviaux. Chacun donne selon son temps, ses compétences, ses envies. La joie des rencontres, des partages, des échanges et des évolutions contribue aussi à enrichir les bénévoles.

Devenir bénévole au Moulin de Carra