Villa Magna

Ville-la-Grand (en latin Villa Magna, puis Ville Magne en français du XVIème siècle) tire son nom d’une importante villa, métairie ou centre d’exploitation agricole, fondée par un riche patricien, tandis que l’Allobrogie était occupée par les romains.

Cette villa, construite sur la voie romaine qui se dirigeait vers le Chablais, voisine d’Annemasse où les romains avaient établi une station militaire, devint rapidement le centre d’un village gallo-romain conséquent. Cette ligne routière avant d’être une voie romaine, était la grande route commerciale des Allobroges.

De très bonne heure, Ville-la-Grand possède un temple où le culte au Dieu Mars est à l’honneur.
Des trois inscriptions romaines découvertes dans la localité et qui existent encore, deux sont des votifs au fils de Jupiter.

La première était enchâssée dans une muraille de la maison Bonnet:

IUL, S  ATURNINUS MARTI V.S.L.

Julius Saturninus Marti, Voltum Solvit Libens Merito ou en français: Julius Saturninus Marti, en hommage au dieu Mars.

Les deux autres, découvertes en 1893, lors de la restauration de l’église, se trouvent dans le mur septentrional.

L’une porte en lettres paraissant être du temps de Néron :

MARTI L.(Lucius) VALERIUS AMABILIS SACERDOS

L’autre, incomplète, signifie qu’un Proculat donne de ses deniers une somme de 10.000 sesterces pour la construction d’un monument:

(ORD…FACIENDAS, orna…NDAS

(source : Ville-la-Grand, de Abel Jacquet)

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×